Mais arrêtez-le !

excel_faites_le_parler 1
Suite à mon précédent post, voici une autre utilisation de la fonction speech.

Vous pouvez télécharger un petit fichier exemple.

Il s'agit de la même fonction que l'on active ou que l'on désactive en changeant le True en False :

Sub faites_parler_excel()
Application.Speech.SpeakCellOnEnter = True
End Sub

Et pour désactiver :
arretez_le 1

Sub arretez_le()
Application.Speech.SpeakCellOnEnter = False
End Sub

A bientôt.

Gaetan

PS : Ne manquez aucune nouvelle astuce sur Excel, abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Excel, le libre et les impôts :-)

Une petite histoire rigolote du coté de Bercy, qui suite à une pétition en interne a du revenir à l'utilisation d'Excel et Word, après un passage catastrophique au libre.

Mais ce que j'aime par dessus tout, c'est la pétition, dont en voici un extrait :
bercy-excel

Lien vers la pétition :
http://solidairesfinancespubliques.fr/nosfinancespubliques/public/131028_dvni_petition_wordexcel.pdf

Source :
http://www.miroirsocial.com/actualite/9860/comment-une-direction-de-bercy-a-bataille-pour-faire-revenir-microsoft

A noter que je n'ai rien contre le libre, je suis un fervent utilisateur de Thunderbird et Firefox 😉

A++

Gaëtan

PS : Ne manquez aucune nouvelle astuce sur Excel, abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Buzz l’éclair, les touches de déplacement et son code VBA

Découvrez ci-dessous et dans ce fichier "vers l'infini..." comment buzz vous explique les touches de raccourci pour un déplacement hyper rapide !

On va donc voir : CTRL + haut, bas, droite, gauche, fin et début.


Et le code VBA qui booste buzz est expliqué ici :


A bientôt et un grand merci à Océane pour son aide.

Gaëtan

PS : Ne manquez aucune nouvelle astuce sur Excel, abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Exploser vos neurones: création de listes et noms dynamiques

brain1
Bonjour à tous,

Il s'agit d'une question récurrente, donc voici une réponse approfondie.

Tout d'abord quelques explications techniques, puis des vidéos récapitulatives plus bas.

Quelques définitions

Par liste dynamique, on entend la création d'un nom faisant référence à une plage de manière dynamique, c'est à dire que lorsqu'on ajoute un nouvel élément en dessous de la liste, ce nom va automatiquement prendre en compte ce nouvel élément.

Par exemple, si un nom fait référence à une liste de villes, en ajoutant une nouvelle ville en dessous de cette liste, le nom va automatiquement inclure cette nouvelle liste.

Ceci est très pratique pour créer des sources de données dynamiques pour des tableaux croisés dynamiques, ou encore en lien avec une liste déroulante via Données - Validation - Liste (voir vidéo).

Il y a pour cela deux techniques.

Première technique (Excel 2007 et suivantes) : avec un tableau

Cette solution est la plus simple, il suffit de mettre la liste en format de tableau (onglet Accueil), puis de lui attribuer un nom.

liste_villes 1

Au passage, vous verrez que le nom ne sera visible que via le gestionnaire de noms (onglet Formules)

Deuxième technique (toutes les versions d'Excel) : avec la fonction DECALER

Vous avez une présentation détaillée de cette fonction dans ce fichier et ici.

La fonction DECALER permet de définir une plage en fonction d'une référence de départ, d'un décalage de ligne et de colonne par rapport à cette référence, ainsi que d'une définition de la hauteur et de la largeur de cette plage. Si la hauteur et la largeur ne sont pas définies, il y aura un simple décalage de la cellule.

Par exemple, =DECALER(Feuil1!$A$1;2;3;4;4) renverra la plage allant

- de la cellule A1+2 lignes vers le bas et 3 colonnes vers la droite, soit donc la cellule D3

- à la cellule D3 + 4 lignes vers le bas et 4 colonnes vers la droite, soit donc la cellule G6

Au final donc, la plage D4:G6 comme présenté ci-dessous.

decaler 1

On peut ensuite améliorer ce nom pour prendre en compte une liste dynamique disponible dans une colonne.

On utilise pour cela la fonction NBVAL qui permet de retourner le nombre de valeurs dans une cellule.

Ça nous donne donc ceci : =DECALER(Feuil1!$A$1;1;0;NBVAL(Feuil1!$A:$A)-1;1)
qui se lit comme :

  • Partir de A1,
  • décaler d'une cellule vers le bas (donc A2),
  • de 0 cellule vers la droite (donc A2),
  • puis établir la hauteur comme étant le nombre de valeur de la colonne A (ici 4) moins 1 pour ne pas prendre en compte la ligne de titre.
  • Finalement, on définit la largeur de la plage à 1, pour ne renvoyer qu'une colonne.

On a donc au final la plage A2:A4.

Si on ajoute une nouvelle ligne, la plage sera modifié automatiquement pour renvoyer A2:A5.

deacelr_dynamiqe 1

Utilisation des noms dynamiques

Une fois le nom dynamique créé, vous pouvez l'utiliser de multiples manières :

- soit comme source d'une liste de validation, via Données - Validation - Listes et taper =Nom_Dynamique

validation 1

- Pour 2003, soit comme source d'un tableau croisé dynamique, dans ce cas, on définira aussi la largeur de la plage comme étant dynamique. On a donc la formula suivante (en considérant que la plage commence en A1 et que la feuille ne contient uniquement que la table de données) :
=DECALER(Feuil1!$A$1;0;0;NBVAL(Feuil1!$A:$A);NBVAL(Feuil1!$1:$1))

Et finalement en vidéo :

Pour 2007 et versions ultérieures


Pour toutes les versions d'Excel (enregistré sur 2003)


Pour toutes les versions d'Excel (enregistré sur 2010)


J'espère que vos neurones sont toujours vivants !

N'hésitez pas si vous avez des questions ou des commentaires.

Gaëtan

PS : Ne manquez aucune nouvelle astuce sur Excel, abonnez-vous à notre newsletter gratuite !