Les perles d’Excel 2010

Bon­jour à tous,

Je com­mence un post sur ce thème.
Ca fait main­tenant presque deux ans qu’Ex­cel 2010 est sor­ti, donc j’imag­ine que ceux qui l’u­tilisent ont pu décou­vrir quelques perles.

Je viens d’en présen­ter une ici, sur l’af­fichage de tous les élé­ments d’un tableau croisé dynamique.

Par­mi mes préférées :
— la pos­si­bil­ité de per­son­nalis­er le ruban (mais ça, ça aurait déjà du être présent en 2007, donc ça ne compte pas!),
— la pos­si­bil­ité d’avoir les doc­u­ments épinglés en haut de Récent (menu Fichi­er, cliquez à droite du fichier),
— Les graphiques sparkline (onglet Insertion) :

— l’a­jout des seg­ments pour les tableaux croisés dynamiques

Quels sont les vôtres ?

A bien­tôt.

Gae­tan

Modes d’affichage

Lorsque vous faites de la mise en page sous Excel, il existe trois modes d’af­fichage très pra­tiques qui per­me­t­tent de gér­er la mise en page.

Vous trou­vez ces fonc­tion­nal­ités ici :

L’af­fichage nor­mal est celui par défaut. C’est celui que vous utilisez régulièrement.

L’af­fichage “Mise en page” per­met de voir le doc­u­ment tel qu’il sera à l’impression.
On a aus­si accès aux règles et on peut gér­er directe­ment les marges (cliquez dans la règle pour ajuster la marge) :

L’en tête…

et le pied de page :

Finale­ment, l’af­fichage AperçuSaut­DePg per­met de voir et mod­i­fi­er visuelle­ment les sauts de page. C’est très pra­tique pour des longs doc­u­ments. Vous pou­vez voir aus­si dans le fond de l’écran quelle est la page concernée.

A bien­tôt.

Gae­tan

Un graphique un peu complexe

Bon­jour à tous,

Je viens d’être con­tac­té pour faire un graphique assez intéres­sant dont je vous livre ici la teneur.

Il s’ag­it d’ar­riv­er au résul­tat suivant :

ou encore celui-ci :

Les deux vidéos ci-dessous vous mon­trent com­ment arriv­er à ce résultat.

Tout d’abord pour la créa­tion du graphique…

puis pour sa mise en forme…

Ceci devrait vous ouvrir de nou­velles per­spec­tives pour la créa­tion de vos graphiques util­isant des dates.

Note : ceci fonc­tionne bien si le tableau de départ ne ren­seigne qu’une seule machine à la fois. Si la machine 1 était présente plusieurs fois, cela deman­derait un autre type de for­mule. Une for­mule matricielle, som­me­prod ou somme.si.ens pour­rait alors faire l’affaire. 

A bien­tôt.

Gae­tan