Vidéo très intéressante sur des graphiques vraiment en 3D

inFORM 1Vidéo très sym­pa­thique de 10 mn. sur la manière d’u­tilis­er de la vraie 3D pour représen­ter des sta­tis­tiques.
Ca va beau­coup plus loin et je vous invite à regarder la vidéo.

Cli­quer ici pour voir la vidéo sur TED (sous-titres en fran­cais disponible avec Flash)

A bien­tôt.

Gaë­tan

En cadeau de bien­v­enue : les 7 com­bi­naisons de touch­es indis­pens­ables sur Excel

7 règles d’or pour appréhender un fichier Excel complexe !

7 regles images 1Bon­jour à tous,

Cela va sure­ment vous arriv­er : vous démar­rez une nou­velle mis­sion et vous devez met­tre à jour et/ou per­fec­tion­ner un fichi­er méga-com­plexe. Pas de panique !

De façon à éviter des gross­es cat­a­stro­phes, voici une série de règles d’or pour y arriv­er au mieux.
Bien sur, si vous voyez d’autres aspects, n’hésitez-pas à com­menter ci-dessous :-).

Comme me l’a fait remar­quer mon ami Dominique H., ces règles sont itéra­tives et l’or­dre dépend du pro­jet : “Pour ma part, je doc­u­mente plus rapi­de­ment qu’il n’est con­seil­lé par cette méth­ode. Autrement dit, j’al­terne des actions visant à une com­préhen­sion locale et les actions visant à une com­préhen­sion glob­ale. Donc une alter­nance de top-down et bot­tom-up.”. Mer­ci Dominique !

1. Sauvegardez !

Faites une copie du dossier con­tenant les fichiers, assurez-vous que les sauve­g­ardes soient faites régulière­ment et tra­vaillez sur la copie de sauve­g­arde dans un pre­mier temps

En effet, si vous ouvrez un fichi­er com­plexe, il y a de fortes chances que des liaisons avec d’autres fichiers soient actives.

De fait, sauve­g­ardez non seule­ment le fichi­er, mais aus­si les fichiers liés. Si les fichiers sont tous dans le même réper­toire, faites une copie du réper­toire.

copier 1

De manière générale, je tente d’éviter les liaisons entre fichiers, mais cela n’est pas tou­jours pos­si­ble.
Pour voir les liaisons : Onglet Don­nées, Mod­i­fi­er les liens.
liaison_fichier_externe 1

Idéale­ment, tra­vaillez sur le fichi­er de sauve­g­arde pour le com­pren­dre en pro­fondeur avant de mod­i­fi­er le fichi­er orig­i­nal.

2. Discutez avec l’auteur et les utilisateurs du fichier

Ca peut sem­bler évi­dent, mais si l’au­teur du fichi­er est encore joignable, cela peut vous faire gag­n­er un temps con­sid­érable.
Passez au moins deux heures avec l’au­teur du fichi­er pour com­pren­dre la philoso­phie du fichi­er, la struc­ture glob­ale et les points déli­cats du fichi­er.
Dis­cutez aus­si avec les util­isa­teurs pour com­pren­dre com­ment le fichi­er est util­isé.

3. Prenez votre temps

Si le fichi­er est très com­plexe, plusieurs jours sont par­fois néces­saires pour com­pren­dre toute la struc­ture du fichi­er.

4. Documentez

C’est aus­si un excel­lent moyen de s’as­sur­er que l’on maîtrise com­pléte­ment le fichi­er.
Pour cela :
— créez une feuille ou un doc­u­ment word dédié à la doc­u­men­ta­tion.
— ajoutez des com­men­taires directe­ment dans les cel­lules — clic droit, ajouter un com­men­taire, ou via l’on­glet Révi­sion :
novueau-commentaire 1

5. Comprenez parfaitement la structure globale

Il s’ag­it ici de pren­dre con­nais­sance de toutes les feuilles qui exis­tent dans le fichi­er.

- Par exem­ple, assurez vous que vous con­nais­sez les feuilles masquées, clic droit sur une feuille :
feuilles_masquees 1

- ou encore les feuilles masquées via VBA (xlSheetVery­Hid­den).
Ouvrez l’édi­teur de visu­al basic et regardez si des feuilles ont la pro­priétés XLVery­Hid­den — ALT+F11, sélec­tion­nez la feuille, touche F4 pour affich­er les pro­priétés :
xlSheetVeryHidden 1

6. Affinez la compréhension des formules

Voici quelques out­ils que l’on peut com­bin­er :
— Sur une cel­lule qui con­tient un cal­cul qui utilise plusieurs cel­lules de la feuille » clic dans la barre de for­mule pour avoir un visuel sur les cel­lules con­cernées — leurs bor­dures se col­orent tout comme leurs références dans la for­mule. Mer­ci à Lau­rent J. pour la sug­ges­tion.
— Utilisez les out­ils d’au­dit, pour repér­er les antécé­dents et les dépen­dants.
— Affichez toutes les for­mules.
— Éval­uez les for­mules.

audit

- Une alter­na­tive plus rapi­de pour éval­uer les for­mules con­siste à sélec­tion­ner une par­tie de la for­mule et appuy­er sur F9 pour cal­culer cette sélec­tion.
ATTENTION à ne pas valid­er cette for­mule, sinon vous allez ren­dre le fichi­er inutil­is­able. Donc utilisez la touche ECHAP au lieu d’en­trée pour sor­tir de la for­mule sans valid­er.
Voir aus­si ici pour une expli­ca­tion plus détail­lée.

toucheF9

- ATTENTION, si vous voyez des { } autour des for­mules, il s’ag­it de for­mules matricielles qui sont validées par CTRL+MAJ+ENTREE, donc si vous devez les éditer, sortez de la for­mule avec ECHAP, mais ne validez surtout pas avec seule­ment la touche ENTREE. Si vous devez mod­i­fi­er la for­mule, validez avec CTRL+MAJ+ENTREE.
formule-matricielle

— Con­nais­sez vos noms. Sou­vent dans des fichiers com­plex­es, de nom­breux noms ont été créés et il con­vient donc de bien les analyser.
Pour cela, utilisez le Ges­tion­naire de noms, disponible dans l’on­glet For­mules :

— Utilis­er l’outil espi­on pour visu­alis­er simul­tané­ment des change­ments dans plusieurs endroits du fichi­er
fenetre-espion 1

Gestionnaire-de-noms 1
Vous pou­vez aus­si coller la liste des noms pour faire une analyse plus fine :
coller-liste-noms

7. Comprendre le code VBA

On pour­rait refaire une longue liste pour ce point, mais il est essen­tiel de bien com­pren­dre le code VBA du fichi­er.
Pour cela, utilisez les out­ils de débo­gage :
— Ajout d’un point d’ar­rêt en cli­quant dans la marge
vba-point-arret 1
— Déroule­ment pas à pas avec les touch­es de rac­cour­ci appro­priées
VBA-pas-a-pas
— Util­i­sa­tion des espi­ons
vba-espion 1

Et il y a encore pleins d’autres en VBA, mais ca sera pour une prochaine fois !

Je vous invite à com­menter pour partager votre pro­pres trou­vailles :-).

A bien­tôt.

Gaë­tan

En cadeau de bien­v­enue : les 7 com­bi­naisons de touch­es indis­pens­ables sur Excel

Quatre conseils pour des fichiers Excel très lents

Bon­jour à tous,

Je viens de pass­er une demi-journée à opti­miser un fichi­er extrême­ment lent — que je n’ai pas créé :-).
Pour chaque nou­velle entrée, on doit lit­térale­ment atten­dre 10 sec­on­des avant de récupér­er la main !

Voici une petite syn­thèse des points à véri­fi­er :
— Évidem­ment, on com­mence par véri­fi­er les cal­culs et on les opti­mise. Si ca n’est pas pos­si­ble, on peut pass­er en mode manuel, mais per­son­nelle­ment, je préfère opti­miser les for­mules à la place. Par exem­ple, des Somme.Si.Ens à la place des for­mules matricielles.

— Présence de mis­es en forme con­di­tion­nelles. Celles-ci, depuis Excel 2007, ont ten­dance à s’ac­cu­muler dès que l’on fait des copi­er-coller en con­ser­vant le for­mat.
Voir ici pour plus de détails.

— Présence de liens externes, à la fois dans des for­mules, mais aus­si dans des noms. Il y a plusieurs écoles, mais j’évite les liens externes au max­i­mum, surtout si on doit en met­tre beau­coup. Si on n’a pas le choix en terme d’or­gan­i­sa­tion des fichiers, je préfère une solu­tion de con­nex­ion à des don­nées externes pour rap­a­tri­er une table, et l’ac­tu­alis­er à l’ou­ver­ture.

— Il sem­blerait — mais je n’ai pas poussé l’analyse — que faire des liens sur des fichiers stock­és dans une drop­box ralen­tisse le sys­tème.

Mal­heureuse­ment, la liste est loin d’être exhaus­tive !

N’hésitez pas à partager vos trou­vailles !

A bien­tôt.

Gaë­tan

En cadeau de bien­v­enue : les 7 com­bi­naisons de touch­es indis­pens­ables sur Excel